Pour une personne non initiée au métier, la peinture peut s’avérer être un peu complexe. Cela dit, lorsqu’on s’imprègne des différentes peintures qu’il faut utiliser, des outils nécessaires et de comment il faut s’y prendre, peindre soit même devient plus ou moins facile. Cet article va à la découverte des éléments à connaître pour peindre un bâtiment.

Choisir la peinture adéquate

Le choix des peintures est une étape simple, mais très capitale. C’est le moment de définir la couleur finale que l’on souhaite attribuer au bâtiment. Étant donné que les types de peintures sur le marché sont très variés (acrylique, glycéro, alkyde, etc.), le choix n’est pas toujours évident. Ainsi pour ne pas se tromper dans le choix des peintures il convient de choisir selon certains facteurs.

Les facteurs à considérer

Il s’agit du :

·        Type de support. Toutes les peintures ne sont pas adaptées au même type de support. En fonction des murs, du sol, et des autres éléments du bâtiment, il faut bien se renseigner avant de choisir une peinture ;

Comment peindre un bâtiment ?

·        Matériau du support. Au même titre que les types, il faut faire attention au matériau qui constitue les supports (mur en béton, cloison, etc.) ;

·        Type de pièce à peindre. Selon qu’il s’agit d’une cuisine, d’une salle de bain, d’un bureau ou plus encore, différents types de peintures sont utilisés.

Les différents types de peinture

Avant de peindre un bâtiment, il y a principalement quatre types de peinture auxquels le peintre professionnel ou amateur fait face.

La peinture acrylique qui se dilue et se nettoie à l’eau. Le glycéro, qui dans son cas est tout particulièrement fait pour les pièces humides puisqu’il est lessivable. La peinture Alkyde, fière détentrice des avantages des deux précédentes peintures citées. Pour finir, il y a la peinture époxy qui a la capacité d’être très résistante et très couvrante.

Ces peintures présentent chacune un aspect spécifique qui est soit mate, satiné ou brillant.

Les outils et accessoires dont il faut se munir.

Une fois encore, les outils et accessoires qui conviennent dépendent des besoins en peinture. Il s’agit plus précisément de la surface à peindre et des tâches à effectuer. Les éléments qui sont utilisables dans tous les cas sont les pinceaux et les brosses. Ils sont utiles pour le sol, les murs, les reliefs ou les renforcements.

À ces deux outils s’ajoutent les rubans de masquage, les bâches en plastique (pour protéger les surfaces à garder intactes) et les tenues de protection utiles pour se protéger des produits toxiques.

Plus spécifiquement, les surfaces vastes et planes vont demander un rouleau de peinture. Celles inatteignables par contre demanderont l’utilisation d’un pistolet à peinture (un peu cher). Une éponge est aussi nécessaire si l’on désire des peintures à effet.

Les étapes à suivre pour peindre un bâtiment

Pour peindre un bâtiment, il ne suffit pas de passer tout simplement de la peinture sur une surface. Un certain nombre d’étapes doit bien sûr être respecté.

Protéger les surfaces qui ne devront pas recevoir de la peinture 

Les surfaces qui ne doivent pas recevoir de la peinture doivent être très bien protégées, afin de ne pas être abîmées lors des différentes manipulations. La protection se réalise à l’aide des bâches en plastique (pour le sol surtout), des rubans de protection, etc.

Préparer les surfaces à peindre

Préparer les murs au préalable est une étape dont on ne peut pas se débarrasser. Il s’agira donc de poncer, de nettoyer, de lisser et si possible de passer une peinture d’impression sur les surfaces à peindre.

Il faut noter que dans un bâtiment neuf, aucune peinture ni aucun papier peint n’est à enlever, mais il faudrait veiller à bien rendre lisses les surfaces.

Passer les différentes couches de peinture

Une fois, les deux précédentes étapes réalisées et les surfaces prêtes, il est alors possible de commencer à mettre de la peinture.

Plusieurs couches de peinture devront être appliquées sur une surface (une moyenne comprise entre 3 et 5). Le nombre de couches dépend aussi du type de peinture utilisé. Il est conseillé de laisser un temps de séchage d’environ 24 heures à 48 heures entre deux couches de peinture.

Peindre un bâtiment peut prendre plus d’une semaine. Le temps nécessaire dépend du nombre de personnes et des surfaces à peindre. Il convient alors de ne pas se précipiter et de bien lire les inscriptions présentes sur les pots de peinture. Au cas où l’on est dans l’incapacité de réussir parfaitement la peinture intégrale d’un bâtiment, rien n’empêche de consulter ou de recourir à un professionnel.